Conseils pratiques

Pour encadrer les œuvres

Comment bien encadrer ses œuvres, en quelques conseils.

1/ Encadrer, ça vaut le coup

Tout d’abord pour préserver l’œuvre de ce qui pourrait l’abimer, car plusieurs facteurs influent sur sa bonne conservation.
La nature des encres d’impression par exemple, ou la typologie de médiums artistiques utilisés (peinture, craie, graphite etc). Le genre de papier utilisé ensuite, car il peut parfois se gondoler, jaunir ou se ternir. Et enfin les conditions d’exposition, car les œuvres peuvent s’abimer très vite si elles sont en plein soleil par exemple, ou dans un milieu très humide.

Et même si tout cela est optimisé, et que l’œuvre a donc toutes les chances de bien vieillir hors d’un cadre : une œuvre ne sera jamais aussi jolie que mise sous cadre. C’est un peu comme d’appliquer une belle couche de vernis sur une surface : les défauts sont gommés, la couleur ressort à fond. La technique de la pate à fix sur le mur ça fonctionne, mais d’un point de vue purement personnel, je trouve ça moins stylé.

1/ Bien aplatir avant d’encadrer

On reçoit le plus souvent nos œuvres en format roulé.

2/ Ne collez pas l’œuvre sur un fond

Lorsque vous préparez la mise sous cadre, et que vous placez l’oeuvre

2/ Oeuvre « complexe » = cadre simple
(donc colorée, avec un niveau de détails élevé, de taille conséquente)

2/ Donner de la place au blanc

2/Pas de cadres de couleur

3/ Les UV

4/ Penser l’emplacement

6/ Passe partout et Marie Louise

© Tous droits réservés 2020. Animal Anormal / Lauriane Dugit-gros